Cuisinons à l’école

Cuisiner, quelle aventure !

L’humain est certes un animal qui vit en société, mais un humain qui a confié au repas une valeur symbolique.
A cette nécessité de manger pour survivre, il a ajouté du lien social dans la relation intime avec le partage de nourriture et la dimension de plaisir.
Mais de nos jours, le temps du repas se transforme en s’éloignant de l’agréable moment de convivialité, d’échanges et de dialogue…
Aujourd’hui, les différentes générations mangent de plus en plus séparément, des produits de plus en plus différents.
Le temps utilisé à la préparation des repas a fortement diminué.
Nous ne prenons plus le temps de préparer les plats, en achetant des produits frais qu’il faut cuisiner avec patience et application : laver, éplucher, détailler, faire cuire, surveiller, dresser, présenter… pour les déguster par la suite.

L’industrie alimentaire s’est engouffrée dans la faille en proposant des produits et plats «prêts à consommer».
Devant la progression de l’obésité dans ce doux pays de tradition culinaire, une réaction de santé publique a été déclenché.

L’école a un rôle important à jouer
dans l’éducation nutritionnelle et gustative.

Aussi, le guide pédagogique
des Editions Ebla
« Cuisinons à l’école »
vous permettra à travers des activités variées, d’intéresser les enfants et de les faire participer à la préparation de mets, à l’observation du cycle de vie du monde végétal et celui des saisons, aux expérimentations des transformations des produits récoltés dans la nature en aliments à consommer.

En effet, ce guide propose un accès à la fois ludique et pédagogique à la compréhension du monde des aliments et des recettes, à travers des activités multiples et bien construites, des projets faciles à réaliser et adaptés aux enfants de l’école maternelle.

 

 

Faire entrer la nutrition dans les classes…

Le guide pédagogique vous propose d’aborder pour les élèves de 3 à 6 ans, différentes activités sur le thème de la nutrition et de l’alimentation :
– Un imagier des repas, le menu de la cantine,
– La collation du matin, le petit déjeuner,
– Le loto des odeurs, le memory tactile
– Les saveurs : salé / sucré,
– Cru ou cuit ?
– Racines, tiges ou feuilles ?
– Le cycle de vie d’une plante : de la graine à partir des pépins et noyau jusqu’à la plante,
– Des comptines,
– Les sept groupes d’aliments,
– L’origine des aliments,
– La transformation du grain de blé au pain, la préparation du pain,
– La confection de plats cuisinés à partir de recettes salées ou sucrées…

Chaque thème activité proposé est accompagné d’indications, de la démarche à suivre et de fiches d’activités variées, directement utilisables par les enfants.
Les consignes sont formulées clairement et très simplement afin d’être aisément compréhensibles et mémorisables par les enfants.
Chaque activité place l’enfant dans une situation de réflexion puis d’action : associer des éléments identiques, associer des éléments par un lien logique, distinguer des intrus, se repérer dans l’espace feuille (puzzles), lire pour agir, reconstituer des cycles à partir d’images séquentielles, colorier des surfaces de plus en plus réduites, positionner les différents éléments d’un ensemble afin de le reconstituer, discriminer différents mots…

Cuisinons à l’école : guide pédagogique en vente dans la boutique EBLA

A propos de l’écriture manuscrite

 » gaucher1L’écriture manuscrite, en tant qu’habileté,
peut ne pas sembler importante compte tenu
de la fréquence à laquelle nous utilisons
un clavier; mais, même au XXI e siècle,
il est toujours nécessaire d’écrire lisiblement.

Continuer la lecture

Pourquoi l’enfant dessine-t-il ?

bonhommesLa définition la plus courante du verbe
dessiner est : exécuter des mouvements
de la main avec l’aide d’un outil ou
une matière pour laisser une trace visible
sur un support de papier ou autre.

Cette conduite banale est complexe car
elle coordonne des processus moteurs,
cognitifs, sensoriels et émotionnels.

Continuer la lecture

Le dessin de la maison

Les dessins de l’enfant 3livres
sont de véritables
messages symboliques.
Ils permettent
l’expression individuelle
de sa personnalité,
de ses émotions
et sentiments, de ses
préoccupations actuelles,
de ses expériences passées et de ses interrogations futures…

Continuer la lecture

Favoriser la numératie précoce en maternelle

countingLes concepts et habiletés de base
liés aux nombres (la numératie)
sont généralement développés
avant l’entrée à l’école.
Il est important de promouvoir
le développement de ces compé-
tences chez les jeunes enfants et
de connaître les meilleures méthodes
d’apprentissage, puisque ces habiletés
sont souvent prédictives de la future réussite scolaire d’un enfant.

Article d’Arthur J. Baroody, Ph.D. College of Education,
University of Illinois at Urbana-Champaign, États-Unis
à lire en entier sur le site enfants-encyclopédie

Continuer la lecture

Le jeu libre

Les avantages du jeu libre

playchildsUn article intéressant du site
Naître et grandir
Révision scientifique :
Solène Bourque, psychoéducatrice

Développer la confiance en soi
Stimuler l’autonomie
Favoriser la pensée créative
Faire de nouveaux apprentissages …

Continuer la lecture

C’est le printemps des poètes !

Sans titreLE GRAND VINGTIÈME
d’Apollinaire à Bonnefoy
cent ans de poésie
« J’appelle poésie cet envers
du temps, ces ténèbres
aux yeux grands ouverts (…) »
Louis Aragon

Cela ne fait pas de doute :
on peut affirmer aujourd’hui,
avec le recul nécessaire,
que le XXe siècle fut pour
notre pays et la Francophonie
un siècle de poésie majeure.

Continuer la lecture

Vous avez dit « jeu » à l’école ? (1)

jouerA » Si le jeu constitue un droit
légitime de l’enfance, c’est
qu’il représente un aspect
crucial du développement
physique, intellectuel et
social de l’enfant.
Article disponible
sur
l’excellent site
enfant-encyclopédie

Continuer la lecture

Une épidémie de dysgraphies ?

livre lurçatSelon Liliane Lurçat, directrice de recherche honoraire
au CNRS, psychologue, spécialiste de l’écriture et
du langage écrit de l’enfant
:
 » L’apprentissage de l’écriture se fait par le lien
entre le geste et le centre du langage dans le cerveau.
Il nécessite une posture spécifique pour libérer le tronc,
qui entraîne ensuite la main.
L’apprentissage du geste se fait à la maternelle.
L’écriture en script, par exemple, est à bannir
car elle crée une discontinuité  qui trouble
la perception des mots.

Continuer la lecture

Dysgraphie (2) selon le Dr Pouhet

ecrire 4 Article issu du document
du Dr Pouhet en ligne sur
site académie Poitiers

« Ecrire en français a deux significations :
– l’écriture manuelle, réalisation
de la trace graphique des lettres,
des mots, des phrases,
d’un texte (l’acte scriptural)
– la production d’écrits (mettre
en mots écrits sa pensée).

Continuer la lecture