Le langage à l’Ecole Maternelle

syntaxeLes notions de « langue » et de
« langage » renvoient à des concepts différents.
Le langage constitue une aptitude spécifiquement humaine qui consiste
à créer et à utiliser des systèmes symboliques à des fins de communication.

La langue orale et la langue écrite
constituent des exemples de ces
systèmes symboliques.
Il en existe d’autres : la langue signée des malentendants, par exemple.

 

Il faut par conséquent concevoir l’évolution du langage comme un phénomène naturel
et l’acquisition d’une langue comme le résultat de l’apprentissage explicite
d’un système symbolique arbitraire selon M.Delahaie (1).

Continuer la lecture

La grammaire universelle de Chomsky

chomskyArticle paru sur le site de
l’université canadienne McGill
Le cerveau

Durant toute la première moitié du XXe siècle, les linguistes qui ont émis
des hypothèses sur nos capacités
à parler l’ont fait dans le courant behavioriste de l’époque.

Comme n’importe quel apprentissage, l’émergence du langage s’expliquait
par essais, erreurs et récompenses successives. Autrement dit, l’enfant apprenait
sa langue par simple imitation en écoutant et reproduisant ce que l’adulte dit.

Continuer la lecture

Les troubles du langage et de la communication chez l’enfant – L.Danon-Boileau

troubles langageLaurent Danon-Boileau est
professeur de linguistique
à l’université René Descartes (Paris V)
et chercheur au CNRS.
Il est aussi psychanalyste et thérapeute
au centre Alfred Binet.

 

Les troubles du langage et de la communication chez l’enfant
L.Danon-Boileau
Editions PUF – Collection Que sais-je? (2158)


Présentation de l’ouvrage :

Au cours du développement, comme tout au long
de la vie, langage, sentiments et pensée sont profondément solidaires.
C’est pourquoi, face à un enfant qui parle mal, on ne peut manquer d’être inquiet.
En exposant les mécanismes de l’acquisition du langage, les signes révélateurs
de troubles, les théories existantes ainsi que les grands axes thérapeutiques
autour desquels semble s’établir un relatif consensus, cet ouvrage est
un premier outil à l’adresse de tous ceux qui sont confrontés
à des enfants au langage ou à la communication troublés.

Continuer la lecture

Développer les compétences syntaxiques

Vous trouverez cet ouvrage chez : ebla-editions.fr

Vous trouverez cet ouvrage chez : ebla-editions.fr

 

«  La connaissance des mots et les règles d’assemblage qui fondent la syntaxe de notre langue se construisent de manière conjointe, lexique et syntaxe étant indissociables dans tout acte de parole.

En mobilisant et en agençant les mots dans des énoncés de plus en plus précis, les enfants progressent vers la maîtrise de leur langue en s’appropriant les structures syntaxiques qui la caractérisent.

Comme pour le lexique, ces compétences se développent dans le cadre de séances intégrées aux activités de la classe ou de séances spécifiquement dédiées à la langue, en appui sur des objectifs précis toujours définis par l’enseignant en amont de la séance. (…)

Continuer la lecture

« L’enseignement de la langue orale française en maternelle » – A.Ouzoulias

enfants parlent2 » L’enjeu de la pédagogie du langage
à la maternelle est de donner
à entendre et à apprendre
à tous les enfants le langage
des milieux favorisés,
la langue de l’oralité vive
et celle du langage écrit entendu.

 
Le paradoxe est en fait, que si l’on veut que les enfants acquièrent cet oral de lettré
que nous visons tous, il faut tout à la fois qu’ils puissent s’immerger en toute sécurité dans l’oralité vive et se familiariser progressivement avec la langue de l’écrit. (…)

Article paru sur le site « café pédagogique »http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/11/12112013Article635198363324711840.aspx

Continuer la lecture

Du langage en situation au langage d’évocation

jeux2« L’école maternelle, parce qu’elle accueille des enfants très jeunes, les aide à bien intégrer ce premier langage d’action, en situation puis à le perfectionner : l’enrichir du point de vue lexical et syntaxique mais aussi le diversifier dans ses fonctions. Si l’on peut se comprendre avec un langage minimal, l’école a toutefois besoin d’un langage construit, explicite et structuré.

Sur la base du langage en situation et en créant des conditions adéquates, elle leur permet d’acquérir le second niveau de langage oral, celui qui constitue l’objectif majeur de l’école maternelle. Il s’agit du langage d’évocation, langage décontextualisé, qui possède des caractéristiques l’apparentant à l’écrit et le différenciant du langage en situation. »

Continuer la lecture

Le langage à l’école maternelle

Langue et langage à l’école maternelle
« L’objectif de l’école maternelle est l’acquisition par tous les élèves d’un langage oral riche, organisé et compréhensible par l’autre.

À l’école, le terme de langage recouvre deux réalités complémentaires :
– le langage est essentiel pour le développement de l’enfant et pour tous ses apprentissages puisque c’est une dimension, et souvent une condition, de l’acquisition de nombreuses autres compétences ;
– il est aussi permanent, intégré à toutes les activités et à la vie de l’enfant dans l’école parce qu’il s’acquiert en situation. Cette priorité ne se conçoit pas aux dépens des autres domaines d’activité mais à partir d’eux.(…) »

Continuer la lecture

Développer les compétences syntaxiques à l’école

La syntaxe est considérée comme indispensable à la structuration du langage et à son abstraction.

«Développer les compétences syntaxiques au quotidien» a été conçu pour guider les enseignants de petite et moyenne sections (cycle 1) dans la programmation d’activités visant à s’approprier le langage.

Continuer la lecture