Apprendre en jouant – (I.O. 2015)

cuisineNouveau programme
d’enseignement 
de
l’école maternelle

à lire sur education.gouv.fr

 » Le jeu favorise la richesse des expériences vécues par les enfants dans l’ensemble
des classes de l’école maternelle et alimente tous les domaines d’apprentissages.

Il permet aux enfants d’exercer leur autonomie, d‘agir sur le réel, de construire des
fictions et de développer leur imaginaire, d’exercer des conduites motrices,
d’expérimenter des règles et des rôles sociaux variés. Il favorise la communication
avec les autres et la construction de liens forts d’amitié.

kids playingIl revêt diverses formes : jeux symboliques, jeux
d’exploration, jeux de construction et de
manipulation, jeux collectifs et jeux de société,
jeux fabriqués et inventés, etc.
L’enseignant donne à tous les enfants un temps
suffisant pour déployer leur activité de jeu.
Il les observe dans leur jeu libre afin de mieux les
connaître. Il propose aussi des jeux structurés visant
explicitement des apprentissages spécifiques. »

couv_p1Dans la collection
« Construire des savoirs pas à pas »
cet ouvrage a été conçu pour aider
les enseignants des écoles maternelles
à installer une progression efficace dans les
apprentissages à partir des modèles
construits dans les espaces de la classe.
« Apprendre dans les coins-jeux » est un
véritable guide qui vous permettra de lier des
activités de jeux libres dans les espaces
symboliques de la classe et des jeux contraints
au service des apprentissages.

 

L’organisation de la classe est envisagée dans sa globalité.
Les ateliers autonomes sont inscrits dans une progression et ont des objectifs définis.

Les activités collectives et l’atelier dirigé font l’objet d’une description plus approfondie.
Afin que l’élève puisse construire sa propre représentation du monde, le dispositif choisi,
doit répondre aux exigences de la progression : réel, symbolique, imaginaire.

Le jeu et en particulier les jeux d’imitation et d’expérimentation que l’on nomme souvent
« coins jeux » est un processus global qui suit ce cheminement. Quand l’enseignant
aménage un espace de jeu, il respecte l’activité naturelle de l’enfant.
Cette activité est primordiale pour lui, elle est source de défoulement et
de régulation, elle facilite la concentration et développe « l’aptitude à la tâche ». (…)

Le guide pédagogique détaille la progression des apprentissages avec des objectifs répartis sur les 5 périodes de l’année scolaire :

Période 1 de septembre à octobre : Se repérer dans l’espace
– Activités non dirigées de la période
– Installer les espaces jeux de la classe Installer le coin regroupement de la classe
– Associer un objet à son lieu de rangement
– Se repérer dans le micro-espace pour y exercer sa mémoire
– Appréhender le meso-espace à partir de représentations photographiques
– Construire des référents et des traces écrites

Période 2 de novembre à décembre : Se repérer dans le temps
– Activités non dirigées de la période
– Concrétiser l’alternance école/maison
– Séquencer une activité
– Construire des récits du quotidien
– Construire le récit d’une activité projetée
– Construire un référent visuel commun chronologique
– Ordonner des images selon la logique d’une activité vécue (…)

Les séances sont détaillées : objectifs, compétences, éléments déclencheurs,
matériel, déroulement, stratégies des élèves, variables didactiques, prolongements…

séance jeux

Vous trouverez cet ouvrage aux Editions EBLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *