Enfant hyperactif ? P. Delion

TDHAVidéos à regarder sur l’excellent
site Yakapa.be

« Un enfant en mouvement
est un enfant normal » rappelle
Pierre Delion, psychiatre.

 

« Une situation problématique intervient quand l’enfant est trop en
mouvement pour mener pour une vie sociale et scolaire satisfaisante.

Une dérive intervient aujourd’hui pour parler d’hyperactivité dès
qu’un enfant bouge un peu trop et recourir dès lors à un traitement
chimique.
Hors, dans 9 cas sur 10, il s’agit d’instabilité psychomotrice pour
lequel mieux vaut ne pas prescrire de traitement médicamenteux.

Le diagnostic d’hyperactivité nécessite de conjuguer trois types de
signes en rapport avec l’hyperactivité, les troubles de l’attention
et l’impulsivité.
Et, en cas de traitement chimique ajusté, il doit toujours s’accompagner
d’une triple approche éducative pédagogique et thérapeutique
en complément.

En effet, Pierre Delion insiste pour comprendre les symptômes
de l’enfant comme signes de souffrance à entendre en rapport
avec son histoire infantile et l’histoire familiale.
Notamment, ces signes de souffrance renvoient à des questions
de toute puissance infantile et de fonctions limitantes qui traduisent
des fragilités éducatives. »

Un livre de Pierre Delion : « L’enfant difficile » est également
téléchargeable en ligne sur le site Yakapa.be

Pierre Delion est professeur à la faculté de médecine de Lille 2,
pédopsychiatre au CHRU de Lille. Il est engagé depuis bientôt
quarante ans dans la rénovation de la psychiatrie contemporaine
avec les différentes équipes qu’il a animées et qu’il anime encore
aujourd’hui.
Pour mieux soigner les enfants autistes et psychotiques, il tente
d’allier
les avancées de la psychiatrie de secteur avec celles
de la psychothérapie institutionnelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *