C’est le printemps des poètes !

Sans titreLE GRAND VINGTIÈME
d’Apollinaire à Bonnefoy
cent ans de poésie
« J’appelle poésie cet envers
du temps, ces ténèbres
aux yeux grands ouverts (…) »
Louis Aragon

Cela ne fait pas de doute :
on peut affirmer aujourd’hui,
avec le recul nécessaire,
que le XXe siècle fut pour
notre pays et la Francophonie
un siècle de poésie majeure.

 

Après la déflagration dadaïste et surréaliste, qui a permis une invention formelle
sans précédent et refondé l’enjeu existentiel et subversif de la poésie,
jamais peut-être un temps n’a produit autant d’œuvres considérables
par leur portée et leur singularité : Claudel, Apollinaire, Supervielle, Cendrars,
Saint John Perse, Éluard, Breton, Aragon, Michaux, Ponge, Prévert,
Queneau, Tardieu, Senghor, Char, Guillevic, Césaire, Bonnefoy, Jaccottet
mais aussi Jacob, Marie Noël, Jouve, Reverdy, Desnos, Follain, Malrieu,
Angèle Vannier, Cadou, Vian, Andrée Chedid par exemple…
et tant d’autres à la voix plus discrète mais au timbre rare.
Lisons et relisons : nous vous invitons à une pêche miraculeuse !

J-P. Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes
Découvrez les animations près de chez vous

malleUne Expo/Malle poétique :
L’arbre poétique de la bibliothèque
départementale de l’Orne

Le Printemps des Poètes a créé
à la demande du réseau
des médiathèques de l’Orne
une exposition /malle poétique
pour découvrir et savoir comment
transmettre la poésie. Elle est
destinée à être exposée en
bibliothèque et servir de support
à des animations pédagogiques
et poétiques.

Cette exposition est destinée à montrer, au- delà des clichés, que la poésie
d’aujourd’hui est accessible à tous et sous diverses formes.
Elle est composée de 4 espaces qui valorisent le livre de poésie d’aujourd’hui :
–  PAUSE poème: Lire et partager le poème sous forme visuelle (livre,
affichage, tracts, cartes postales…)
DIS-MOI un poème : Dire la poésie
ATELIER poésie : Ecrire des poèmes, organiser des ateliers d’écriture
OUQUIQUOI : le réseau vivant de la poésie (les poètes, les événements,
les villes et villages en poésie, sur la toile)

La figure symbolique de l’arbre évoque le côté essentiel de la poésie,
enracinée dans le patrimoine culturel mondial, et la nécessaire diffusion
de cette poésie.
Conception Emmanuelle Leroyer responsable du Centre de ressources
du Printemps des Poètes et Amélie Kiritzé-Topor, scénographe,
diplômée de l’ENSATT, scénographe pour le spectacle vivant,
les expositions, peintre et photographe de spectacles depuis l’an 2000.
Construction : Xavier Hervouet.

Infos sur la malle poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *