Chanter en choeur, à l’École

ecole choeurL’opération « L’École en chœur »
a pour objectif de favoriser et
de développer le rayonnement de l’éducation musicale et du chant choral au sein de l’institution scolaire.

 

Public concerné

Les chorales des écoles et des établissements scolaires publics et privés
sous contrat, (écoles maternelles et élémentaires, collèges et lycées),
de France métropolitaine et d’Outre-mer et dont les effectifs comptent
au minimum une vingtaine d’élèves…
avant le 29 avril 2016 : inscription des chorales auprès des DAAC et des IA-DASEN
ou des IA-IPR d’éducation musicale et chant choral
Lire la suite des explications sur le site EDUSCOL

Mais pour mettre en place une chorale à l’école, il faut répondre à quelques
questions en amont afin d’en prévoir l’organisation :
Qui ? Quand ? Où ? Comment ?

Qui ? Le même enseignant dirige la chorale dans la mesure où les gestes
de « chef d’orchestre » doivent être rigoureusement identiques afin que
les élèves trouvent leurs repères.
Il est également possible que chaque enseignant prenne en charge,
une partie de la chorale : mise en condition, échauffement vocal ou
apprentissage du chant.

Quand ? Il est primordial de dégager un créneau fixe une fois par semaine.
La chorale commence après les vacances de la Toussaint afin que chaque
groupe classe soit bien constitué, que les enfants soient en confiance et
qu’ils aient déjà des habitudes de vie en collectivité.
Une représentation devant les parents peut être prévue en fin d’année
afin de présenter le travail accompli tout au long de l’année.

Où ?  La chorale est installée dans un lieu, toujours le même, suffisamment
spacieux, mais qui n’est pas un lieu de passage car les élèves doivent être
au calme.

Comment ?  Des bancs sont disposés de manière qu’il soit possible de faire
deux groupes avec une séparation au milieu. Dans la mesure du possible,
les enfants se placent debout, derrière les bancs. Ils peuvent cependant
s’asseoir sur les bancs.

Une séance type dure 30 à 40 minutes et se décompose comme suit :
1. Mise en condition 
La décontraction permet de préparer les muscles et de capter l’attention
des enfants, de les rendre disponibles pour chanter.
Le réveil des résonateurs consiste à jouer avec les éléments de la cavité
buccale (joues, lèvres, langue).
2. Échauffement vocal
Il est adapté à chaque chant. La pratique des jeux vocaux va permettre
de se mettre en voix et de maîtriser de mieux en mieux l’articulation,
la hauteur et l’intensité de la voix.
3. Apprentissage du chant 
L’enseignant introduit le chant puis l’apprentissage se fait par
audition/répétition.

Vous trouverez cet ouvrage chez : ebla-editions.fr

Vous trouverez cet ouvrage chez :  ebla-editions.fr

D’autres pistes pédagogiques concrètes
qui vous guideront pas à pas afin de
mener cette chorale, se trouvent dans
l’ouvrage des Editions EBLA :
« Découvir la musique« .

L’ouvrage présente également
des séances permettant de :
– s’approprier un conte musical
– explorer des possibilités sonores
sur des percussions corporelles
– découvrir des instruments à cordes,
à percussion, à vent, à cordes
– découvrir des musiques du monde….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *