Élevage de papillons

La mise en place d’un élevage permet de formuler une grande variété de situations problèmes. La recherche de leurs solutions aborde un grand nombre de notions scientifiques.
Ainsi, il est possible d’engager un travail sur la nutrition, la croissance ou la reproduction en suivant la même démarche.

Élever des papillons représente un support pédagogique de choix qui permet aux élèves d’observer le cycle de vie d’un ovipare, d’aborder les phénomènes de mue et de métamorphose, la notion de chaîne alimentaire et le dessin d’observation car les chenilles sont aisément manipulables.

Les observations libres et la prise en charge de l’élevage par les élèves pour les soins quotidiens favorisent la découverte de divers comportements de l’animal et permettent l’émergence des remarques, questions et problèmes qui devront être discutés et travaillés : les grandes fonctions du vivant que sont la croissance, la locomotion, la reproduction et la nutrition.

La situation permet de distinguer
le dessin d’expression
du dessin d’observation qui permet à l’enfant de
– prendre de la distance par rapport à son expérience,
– exprimer ses représentations, sa connaissance du monde à un moment donné
– recueillir des remarques et aider à faire émerger un questionnement qui conduira à une investigation,
– mettre en place des capacités d’observation.

Ainsi, les dessins d’observation de la chenille à différents stades et les confrontations/comparaisons avec la première représentation vont permettre de faire passer petit à petit les élèves d’une représentation imagée à une représentation plus réaliste.
Un cahier regroupant les dessins d’observation – individuels ou collectifs – peut être mis en place dans la classe afin de conserver ces traces.

En attendant que les œufs éclosent, les élèves sont invités à procéder à des observations attentives régulières.

Dictées à l’adulte, photographies et dessins d’observation peuvent avoir lieu sur le carnet de bord/le livre ouvert de l’élevage par exemple ou individuellement pour constituer des traces écrites dans un cahier d’expériences.
Des repères temporels (jour où l’on a reçu les œufs puis plus tard, jour de l’éclosion…) peuvent être marqués sur le calendrier de la classe.

Tout au long de la transformation des chenilles (chrysalides), il s’agit de les observer et de les dessiner régulièrement.
Des observations fines, avec loupe, peuvent être proposées afin de travailler plus précisément sur leur anatomie.

L’enseignant guide les élèves pour formuler la question de départ, les hypothèses émises, la description de la (des) expérience(s) à l’aide des dessins, schémas… réalisés en situation, l’interprétation et les conclusions.
Un temps est prévu pendant lequel le savoir établi est questionné.
Une trace écrite commune et élaborée en groupe peut être réalisée et conservée en classe.
A l’issue de cette mise en commun, de nouvelles questions peuvent apparaître qui pourront à leur tour faire l’objet d’expériences et faire avancer encore la connaissance des élèves.

L’élevage est simple à mettre en œuvre en classe.
Il suffit de placer les chenilles dans une cage aérée et y mettre des feuilles de leur plante-hôte pour qu’elles se nourrissent.
Pour se procurer des œufs ou des chenilles, vous pouvez contacter l’OPIE.

Vous trouverez ce titre chez Ebla Editions.

Afin de vous aider dans cette démarche pédagogique pas à pas, l’ouvrage
« Expérimenter en sciences »
est paru chez Ebla Editions.
Il regroupe sur le thème du monde vivant, cinq sujets d’études :
– une étude des manifestations de la vie animale à travers l’élevage de gerbilles et celui de chenilles,
– une approche de l’éducation à l’hygiène et à la santé avec les 5 sens, des règles élémentaires d’hygiène et la nutrition.

 

 

 

Afin de proposer des activités variées autour du thème des papillons, ce fichier est destiné aux enfants de Grande Section.
Vous y trouverez une trentaine de fiches directement utilisables :
jeu de société, comptine, lecture, graphisme, tris, coloriages libres ou codés, puzzles, lotos…

 

La collection jeunesse « Merveille »
permet d’entrer dans le monde merveilleux de l’imaginaire grâce à des histoires originales et magiques.
Les magnifiques illustrations évoquent un imaginaire enchanteur et féérique qui ravira petits et grands.

rosilleRosille la chenille
A l’abri sous une feuille d’arbre
se trouve un petit oeuf,
un tout petit oeuf blanc.
Par une matinée ensoleillée,
le petit oeuf se met à bouger
puis à se craqueler…

Une minuscule chenille, Rosille, pointe alors le bout de son nez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *