Mémoriser la suite des nombres ?

 

chiffres2Quel implicite la compétence
« 
Mémoriser la suite des nombres
au moins jusqu’à 30 »
recouvre-t-elle ?

 

À regarder de plus près, la chaîne numérique est un objet moins simple à
s’approprier qu’il n’y paraît. Apprendre à compter n’est pas la simple
mémorisation de ce que l’on a longtemps appelé la « comptine numérique ».

Ce terme a d’ailleurs disparu des documents officiels au profit de «chaîne numérique». En effet, le mot «comptine» suggère un apprentissage «par cœur» tandis que l’expression «chaîne numérique» redonne du sens à cette compétence.

Les instructions officielles sont explicites puisqu’elles indiquent que
«progressivement, les enfants acquièrent la suite des nombres au moins
jusqu’à 30 et apprennent à l’utiliser pour dénombrer».

La chaîne numérique a donc pour but d’être utilisée dans les procédures
de quantification. Ainsi, l’élève doit-il être amené à s’approprier,
c’est-à-dire à apprendre à manipuler, la suite orale des nombres
pour que celle-ci devienne un outil à sa disposition.

chiffresDe ce fait apprendre à compter jusqu’à
30 n’est pas une activité anodine.
Elle nécessite pour l’élève, notamment,
l’appropriation de stratégies ;
cela explique que son apprentissage
doit aller au-delà de la simple récitation.

 

L’acquisition de la chaîne numérique constitue un élément à partir duquel
s’édifieront des acquisitions ultérieures. Or c’est bien là l’un des objectifs
majeurs de l’école maternelle d’avoir «pour finalité d’aider chaque enfant,
selon des démarches adaptées, à devenir autonome et à s’approprier
des connaissances et des compétences afin de réussir au cours
préparatoire les apprentissages fondamentaux.»

Comment organiser l’emploi du temps ?

L’ouvrage des Editions EBLA propose de découper l’année scolaire en
5 périodes de travail : septembre – octobre  /  novembre  – décembre /
janvier – février  /  mars – avril  /  mai – juin.

Pour chaque période de travail, 4 objectifs sont présentés, travaillés à
partir d’une comptine et tournant autour d’un jeu.
Dès lors, vous pouvez envisager de travailler chaque jour de la semaine
sur un objectif différent ou 7 jours de suite sur le même objectif en
travaillant les objectifs les uns après les autres en leur consacrant
chacun 7 séances étalées sur 7 jours de la période.

Les activités d’une période ne chassent pas ceux de la période
précédente ; la progression est envisagée de telle sorte que les élèves
auront à se servir d’une activité connue et maîtrisée pour appréhender
et comprendre une nouvelle activité.

Voici quelques objectifs développés parmi la vingtaine d’objectifs
proposés dans l’ouvrage :
Objectif n°1 Dire le nombre qui vient après
Objectif n°8 Réciter la chaîne numérique en randonnée avec attribution
Objectif n°16 Réciter la chaîne numérique à rebours en intercalant
des groupes de mots
Objectif n°18 Réciter la chaîne numérique des nombres cardinaux et
ordinaux en intercalant des groupes de mots

Le canevas de chaque séquence
Chaque ensemble de 7 séances est appelé « séquence ».
Séance 1
Cette première séance est une séance de découverte pendant laquelle
les élèves vont découvrir la comptine introductive et le jeu.
Cette séance va également servir à l’enseignant d’évaluation
diagnostique pour organiser la progressivité des apprentissages.
Séances 2 à 6
Ces séances constituent une phase d’appropriation suivie d’une phase
d’entraînement.
Pendant la phase d’appropriation, les élèves mettent en place leur(s)
stratégie(s), expérimentent l’efficacité des procédures choisies et procèdent
à des réajustements et s’approprient progressivement l’activité.
Séance 7
Cette dernière séance est une séance d’évaluation.
L’évaluation orale sera privilégiée et l’enseignant pourra reporter les
niveaux de compétences de ses élèves dans le tableau bilan fourni.
Des évaluations écrites sont également proposées si vous souhaitez
conserver des traces écrites.

Vous trouverez cet ouvrage chez : ebla-editions.fr

Vous trouverez cet ouvrage chez : ebla-editions.fr

Cet ouvrage est un outil complet
qui présente :
– une progression claire

et précise,
– les comptines à reproduire,
– les jeux à mettre en place,
des fiches d’évaluation
ainsi que les séances détaillées
sous forme de fiche
de préparation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *