Compétences syntaxiques ?

La syntaxe est la « partie de la grammaire qui décrit les règles par
lesquelles les unités linguistiques se combinent » et s’ordonnent
pour former des phrases. Dictionnaire Larousse

Objectif : Construire de courtes phrases simples, sémantiquement et syntaxiquement correctes

Objectif : Construire de courtes phrases simples,
sémantiquement et syntaxiquement correctes

La syntaxe est
considérée comme
indispensable
à la structuration
du langage et à
son abstraction.

 

 

Lorsque l’enfant verbalise une activité mentale, il doit structurer
son énoncé. Pour cela, il agence et classe les différents éléments
en opérant des relations logiques.
Dans ses recherches sur l’acquisition du langage oral par le jeune enfant,
Laurence Lentin étudie l’acquisition du savoir-parler, qu’elle relie avec
le degré d’explicitation des messages construits par l’enfant :
« L’enfant sait parler, lorsqu’il maîtrise un fonctionnement syntaxique
lui permettant d’énoncer explicitement au moyen du seul langage
une pensée ou un enchaînement de pensées en ou hors situation. »

 » Pour communiquer, le jeune enfant utilise des moyens verbaux et
non-verbaux expérimentés et compris, d’abord au sein de sa famille
puis dans son environnement familial élargi. »
Pour Laurence Lentin, les interactions familiales nourrissent le système
syntaxique de l’enfant, par le biais des « schèmes sémantico-syntaxiques
créateurs » que les adultes apportent à l’enfant.

A l’école, l’enfant acquiert de nouvelles compétences afin de comprendre
et de se faire comprendre par de nouvelles personnes, ses pairs et
les adultes intervenant autour de lui.
Il va expérimenter en dialoguant avec les adultes et ses pairs l’adoption
d’un langage commun. L’enfant, qui n’apprend pas seulement la langue
par la répétition, doit construire chaque énoncé grâce à la succession de
différentes opérations en utilisant les fondements du code grammatical,
un code qu’il doit progressivement percer afin de se l’approprier.

couv développer« L’objectif de l’école maternelle
est l’acquisition par tous les élèves
d’un langage oral riche, organisé
et compréhensible par l’autre
car les inégalités scolaires et
les difficultés ultérieures de nombre
d’élèves ont leur source dans
le maniement du langage et
de la langue.
En manipulant la langue, en écoutant
des textes lus, les enfants s’approprient
les règles qui régissent la structure
de la phrase, ils apprennent l’ordre habituel
des mots en français.

À la fin de l’école maternelle, ils utilisent de manière adaptée les
principales classes de mots (articles, noms, verbes, adjectifs, adverbes,
prépositions) et produisent des phrases complexes.
Ils composent progressivement des unités plus larges que la phrase :
un énoncé, de très courts récits, des explications. »

1- M. Delahaie, L’évolution du langage de l’enfant. De la difficulté au trouble. Guide ressources pour les professionnels. Saint-Denis : Inpes, 2009 : 84 p

Une réflexion au sujet de « Compétences syntaxiques ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *