Apprendre en jouant ?

cadreEtude d’Ingrid Pramling
Samuelsson Ph.D.
et
Niklas Pramling, Ph.D.

à découvrir sur le site :
enfant-encyclopédie.com

 » Le romantisme qui plane autour du jeu chez les jeunes enfants
repose sur l’idée que ces derniers apprennent en jouant.
Toutefois, dans le contexte de l’éducation de la petite enfance (ÉPE),
les enfants devraient obtenir du soutien à l’égard d’aptitudes et
de connaissances précises.
Pour ces raisons, les activités doivent être axées sur certains objectifs.
L’apprentissage au préscolaire a toujours été considéré comme différent
de l’apprentissage au primaire. Le jeu a joué un rôle important dans
les deux cas, mais de manière différente.1
arbred dessinDans le cadre d’une méta-analyse
d’une recherche axée sur les praxies,
Pramling Samuelsson et Asplund
Carlsson2 ont élaboré le concept
de l’enfant qui apprend en jouant,
où l’enfant ne fait pas de distinction
entre le jeu et l’apprentissage, mais
s’identifie plutôt à son environnement
en s’amusant.

Il crée des idées, il imagine et parle
de la réalité, et ce, simultanément.

Par exemple, quand un enseignant demande à un enfant de dessiner
un arbre qu’ils ont étudié au cours d’une excursion en forêt, l’enfant peut provoquer l’enseignant en ajoutant Winnie l’ourson au dessin de l’arbre.2
Selon plusieurs enseignants, l’enfant devrait dessiner l’arbre
et ensuite jouer.

En matière d’ÉPE, les enfants, surtout les jeunes enfants, n’ont pas
encore appris à différencier l’apprentissage du jeu, mais ils osent être
créatifs si l’enseignant leur permet de communiquer, ce qui signifie
également que l’enseignant doit tenir compte de la méthode que
l’enfant adopte pour élaborer une méthode préscolaire propre à
l’enfant qui apprend en jouant. (…)

Ensuite, selon la tradition de la maternelle, les enfants devraient être
actifs quand ils commencent à apprendre.
L’enseignant devrait organiser des activités qui aideront les enfants à
développer diverses aptitudes et attitudes qui, en retour, permettront
d’acquérir des connaissances.

moutonsPar exemple, les activités axées sur le thème
du mouton pourraient permettre aux enfants
d’apprendre des chansons et d’écouter des
histoires sur cet animal, de le dessiner et
d’apprendre comment la laine du mouton
est transformée en tissus afin de fabriquer
des vêtements.3

filer laineAvec ce type d’apprentissage, l’enseignant planifie ou organise des activités pour les enfants afin qu’ils apprennent par l’action.

(…)

 

1- Pramling Samuelsson I, Pramling N. Winnie the Pooh sat in a tree, or did he? A contemporary notion of early childhood education beyond teaching and free play. In O. F. Lillemyr, S. Docket & B. Perry, eds.
2- Pramling Samuelsson I, Asplund Carlsson M. The playing learning child: Towards a pedagogy of early childhood. Scandinavian Journal of Educational Research 2008;52(6):623-641
3- Doverborg E, Pramling I, Qvarsell B.Inlärning och utveckling. Barnet, förskolan och skolan [Learning and development: The child, preschool and school]. Stockholm: Liber; 1987.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *