Intégrer le jeu et l’apprentissage

cuisineplusEtude d’Ingrid Pramling
Samuelsson Ph.D.
et
Niklas Pramling, Ph.D.

à découvrir sur le site :
enfant-encyclopédie.com

 

 

 » Que signifie l’expression l’« enfant qui apprend en jouant » dans
le contexte de l’éducation de la petite enfance au quotidien ?

De quoi un enseignant a-t-il besoin pour tenir compte de cette notion
théorique propre aux enfants à titre d’individus qui apprennent en jouant
dans le contexte de l’éducation de la petite enfance (ÉPE) ?

Comme nous pouvons le constater, les enseignants doivent adopter
des méthodes théoriques spécifiques, soit des théories axées sur
la communication et les interactions.
De plus, les enseignants doivent considérer les croyances des enfants,
à savoir, de quelle manière ils perçoivent leur environnement.

Les pratiques actuelles en matière d’éducation de la petite enfance (ÉPE)
reposent généralement sur trois programmes :
– la pédagogie sociale « traditionnelle » de Froebel1,
– la pédagogie « scolaire » axée sur les matières scolaires
– et les aptitudes, et la « pédagogie développementale », novatrice,
où le jeu et l’apprentissage sont intégrés grâce à une pédagogie
d’investigation.

Sylva et coll.2 ont découvert que les différences en matière de pédagogie
(propres au programme pédagogique) ont donné lieu à des résultats
développementaux très différents chez les enfants.
Par conséquent, le programme pédagogique et la pédagogie influent
sur le développement des enfants et ils contribuent à la réussite et
au bien-être de la société.

Le concept de la pédagogie et de la didactique (d’un point de vue
européen) est essentiel dans certains pays, notamment dans les
établissements préscolaires nordiques.
Selon l’idée allemande et européenne d’« élaboration », le programme
pédagogique et la pédagogie ne font qu’un.

La didactique est axée sur les moyens que l’enseignant utilise pour
« faire remarquer quelque chose aux enfants », c’est-à-dire diriger
l’attention des enfants vers des domaines particuliers de connaissances,
d’aptitudes ou d’attitudes qui amélioreront leur développement.
La didactique représente le carrefour entre l’objet d’apprentissage
(soutien que les enfants devraient obtenir pour donner du sens) et
l’apprentissage en soi (de quelle manière les enfants jouent et
apprennent).
Le questionnement partagé sur le sens de la vie dépend de la capacité
de l’enseignant à s’identifier à l’enfant dans une situation d’apprentissage.

Cette méthode didactique est axée sur le questionnement à l’égard
du sens de la vie des enfants.3
Elle repose sur le fait que la « variation fait partie intégrante de
l’apprentissage » et définit la situation d’apprentissage, les
échanges sociaux et la coordination du point de vue de l’enfant
et de l’enseignant, ce qui veut dire que chaque enfant pourra apprendre
et utiliser le jeu et l’imagination pour tenter de comprendre son
environnement.
Par le biais de la didactique communicatrice, les enfants peuvent utiliser
un langage axé sur le contexte et ensuite employer un langage plus
diversifié et acquérir des connaissances plus approfondies sur ce que
signifie connaître quelque chose en profondeur et finalement être
également conscients des modèles de connaissances.4  »
(…)

couv_p1Ce nouvel ouvrage a été conçu
pour aider les enseignants à installer
une progression efficace dans
les apprentissages à partir des
modèles construits dans les
espaces de la classe.

Il vous permettra de faire du lien
entre des activités de jeux libres
dans les espaces symboliques
de la classe et des jeux contraints
au service des apprentissages.

1- Auguste-Guillaume-Frédéric Froebel, pédagogue allemand, créateur des jardins d’enfants, (1782-1852)
2- Sylva K, Melhuish E, Sammons P, Siraj-Blatchford I., Taggartm B. Early Childhood Matters. London, Routledge; 2010.
3- Pramling N., Pramling Samuelsson I, eds. Educational encounters: Nordic studies in early
childhood didactics. Dordrecht, the Netherlands: Springer; 2011.
4- Doverborg E, Pramling N, Pramling Samuelson I. Undervisning i förskolan Teaching in preschool]. Stockholm: Liber; 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *