Une épidémie de dysgraphies ?

livre lurçatSelon Liliane Lurçat, directrice de recherche honoraire
au CNRS, psychologue, spécialiste de l’écriture et
du langage écrit de l’enfant
:
 » L’apprentissage de l’écriture se fait par le lien
entre le geste et le centre du langage dans le cerveau.
Il nécessite une posture spécifique pour libérer le tronc,
qui entraîne ensuite la main.
L’apprentissage du geste se fait à la maternelle.
L’écriture en script, par exemple, est à bannir
car elle crée une discontinuité  qui trouble
la perception des mots.

Continuer la lecture