Vous avez dit « jeu » à l’école ? (1)

jouerA » Si le jeu constitue un droit
légitime de l’enfance, c’est
qu’il représente un aspect
crucial du développement
physique, intellectuel et
social de l’enfant.
Article disponible
sur
l’excellent site
enfant-encyclopédie

Continuer la lecture

Retour du jeu ?

 

garage2 Programme d’enseignement
de l’école maternelle  J.O. du 12-3-2015
L’école maternelle est une école bienveillante,
plus encore que les étapes ultérieures du
parcours scolaire. Sa mission principale
est de donner envie aux enfants d’aller à l’école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

Pourquoi « jouer = apprendre » ? (2)

jouer voituresRecherche récente sur
l’amélioration sociale
grâce au jeu
Le jeu libre et le jeu dirigé sont
également importants pour favoriser
la compétence sociale et la confiance
ainsi que l’autorégulation ou la
capacité des enfants à gérer leur
propre comportement et émotions.

Continuer la lecture

Pourquoi « jouer = apprendre » ? (1)

jeufeuillesLe jeu est le travail de l’enfance » Le jeu est tout sauf frivole.
De récentes recherches confirment
ce que Piaget1 a toujours su,
à savoir que « le jeu est le travail
de l’enfance ».

Article de Kathy Hirsh-Pasek, Ph.D., Roberta Michnick Golinkoff, Ph.D

Continuer la lecture

Relations entre pairs, Dale F. Hay

playchildsUne recherche de

Dale F. Hay, Ph.D.

Cardiff University,

à lire sur

enfant-encyclopedie

 

« Les personnes qui étudient le développement de l’enfant ont toujours
attiré l’attention sur l’importance des pairs, surtout à l’adolescence,
quand ils peuvent faciliter entre eux leurs comportements antisociaux.
On a souvent supposé que les pairs sont moins importants pendant
la petite enfance, quand les relations avec les membres de la famille
sont plus influentes.

Continuer la lecture

Le jeu et l’exploration du monde extérieur

 play playPetite enfance :
de l’éducation à la scolarisation

Dossier de veille
de l’IFÉ
n° 92 • Avril 2014

 

 

Il est communément admis que le jeu est une des activités principales
du jeune enfant (1) et pourtant on ne trouve guère en France de
personnel EAJE (Education et accueil des Jeunes Enfants)
spécialisé dans ce domaine.

S.Rayna constate qu’en passant par des stades imitatifs, les petits
(entre 20 et 24 mois) coopèrent et communiquent entre eux, favorisant
ainsi la construction de certaines connaissances propres à cet âge,
et ce par la médiation du jeu.

Continuer la lecture

Le jeu est-il thérapeutique ? C.D.Clark

kids playingune recherche
à découvrir,
à lire
sur l’excellent site
enfant-encyclopédie

 

 

 

 » Les adultes qui ne sont pas du milieu considèrent souvent le jeu
comme un moyen de s’amuser sans penser aux problèmes.

Les professionnels qui pratiquent la thérapie par le jeu
ont démontré que le jeu est également lié aux aspects
compliqués de l’existence, incluant le stress, les traumatismes,
la dysfonction familiale, la maladie et les autres dilemmes

auxquels les enfants font face.

Continuer la lecture

Intégrer le jeu et l’apprentissage

cuisineplusEtude d’Ingrid Pramling
Samuelsson
Ph.D.
et
Niklas Pramling, Ph.D.

à découvrir sur le site :
enfant-encyclopédie.com

 

 

 » Que signifie l’expression l’« enfant qui apprend en jouant » dans
le contexte de l’éducation de la petite enfance au quotidien ?

De quoi un enseignant a-t-il besoin pour tenir compte de cette notion
théorique propre aux enfants à titre d’individus qui apprennent en jouant
dans le contexte de l’éducation de la petite enfance (ÉPE) ?

Continuer la lecture

Jeu / Exercice ?

apprendreL’exercice ne devrait
pas remplacer
les moments
de jeu chez l’enfant

 

Article en ligne sur le site
Doctissimo

 

« Alors que l’on s’interroge de plus en plus sur la sédentarité grandissante
des enfants, certains parents choisissent de structurer le temps de jeu
des petits pour qu’ils se dépensent plus au quotidien, or, une étude
souligne l’importance du temps libre et des vrais moments de jeux
chez les plus jeunes.

Continuer la lecture

Apprendre en jouant

CSPA lire dans le projet
de programme
et recommandations
pour l’école maternelle

Des modalités spécifiques d’apprentissage

 » Dans les programmes, les enseignements sont organisés en domaines
distincts mais cette distinction n’existe pas pour les enfants à l’école
maternelle qui, au cours de leurs apprentissages, se mobilisent
tout à la fois corporellement, affectivement et cognitivement.
Ces différentes dimensions s’alimentent les unes les autres,
de manière réciproque et non hiérarchisée.

Continuer la lecture