Espaces à l’école maternelle, J.J. Barillot

games2Texte de J.J. Barillot paru
dans la Lettre des écoles
maternelles N°7 :
Les espaces

A découvrir sur le site de la DSDEN
de Loire Atlantique

 

 

« L’école maternelle étant le socle des apprentissages scolaires,
l’enfant de 2 à 6 ans doit pouvoir y construire son métier d’élève
en toute sécurité. L’aménagement des salles de classes doit offrir
de multiples occasions d’expériences sensorielles et motrices.

L’espace de la classe s’organise, en dehors du lieu de regroupement,
en deux types d’espaces distincts dans leur fonctionnement :
les coins jeux d’une part et les espaces d’activités d’autre part.

Continuer la lecture

Intégrer le jeu et l’apprentissage

cuisineplusEtude d’Ingrid Pramling
Samuelsson
Ph.D.
et
Niklas Pramling, Ph.D.

à découvrir sur le site :
enfant-encyclopédie.com

 

 

 » Que signifie l’expression l’« enfant qui apprend en jouant » dans
le contexte de l’éducation de la petite enfance au quotidien ?

De quoi un enseignant a-t-il besoin pour tenir compte de cette notion
théorique propre aux enfants à titre d’individus qui apprennent en jouant
dans le contexte de l’éducation de la petite enfance (ÉPE) ?

Continuer la lecture

Apprendre en jouant ?

cadreEtude d’Ingrid Pramling
Samuelsson
Ph.D.
et
Niklas Pramling, Ph.D.

à découvrir sur le site :
enfant-encyclopédie.com

 » Le romantisme qui plane autour du jeu chez les jeunes enfants
repose sur l’idée que ces derniers apprennent en jouant.
Toutefois, dans le contexte de l’éducation de la petite enfance (ÉPE),
les enfants devraient obtenir du soutien à l’égard d’aptitudes et
de connaissances précises.
Pour ces raisons, les activités doivent être axées sur certains objectifs.
Continuer la lecture

Apprendre en jouant

CSPA lire dans le projet
de programme
et recommandations
pour l’école maternelle

Des modalités spécifiques d’apprentissage

 » Dans les programmes, les enseignements sont organisés en domaines
distincts mais cette distinction n’existe pas pour les enfants à l’école
maternelle qui, au cours de leurs apprentissages, se mobilisent
tout à la fois corporellement, affectivement et cognitivement.
Ces différentes dimensions s’alimentent les unes les autres,
de manière réciproque et non hiérarchisée.

Continuer la lecture

Modalités spécifiques d’apprentissage, CSP

CSP » Dans les programmes,
les enseignements sont organisés
en domaines distincts mais cette
distinction n’existe pas pour
les enfants à l’école maternelle qui,
au cours de leurs apprentissages,
se mobilisent tout à la fois
corporellement, affectivement
et cognitivement.
Ces différentes dimensions
s’alimentent les unes les autres,
de manière réciproque et
non hiérarchisée.
L’enseignant prend en compte différentes modalités d’apprentissage :
le jeu, les situations de résolution de problèmes, l’entrainement, etc.,
et les choisit selon les besoins du groupe classe et ceux de chaque enfant.

Continuer la lecture

Les enfants jouent…

games2Article de :
Peter K. Smith,
Ph.D., Goldsmiths,
University of London,
Royaume-Uni
(2013)

 

présenté sur le site :
enfants encyclopédie

 

« Les jeunes enfants jouent à différents jeux, notamment des jeux
sociaux, parallèles, impliquant des objets, sociodramatiques et
locomoteurs.
La fréquence et le type de jeu varient selon l’âge, la maturité cognitive,
le développement physique et le contexte culturel de l’enfant.
Par exemple, les enfants ayant des limitations physiques,
intellectuelles et linguistiques adoptent des comportements liés au jeu,
mais ils peuvent éprouver des difficultés à jouer à certains jeux et
nécessiter ainsi une plus grande supervision de la part des parents,
comparativement aux enfants qui grandissent normalement.

Continuer la lecture

« Naissance de la fonction sémiotique », J. Piaget

 

piaget2Article paru

sur le site
de la fondation

Piaget

 

 

 

Position du problème

« La notion de « fonction sémiotique » et celle, plus limitée, de « fonction symbolique » a dans la psychologie génétique de Piaget un sens psychologique précis: elle concerne l’usage de signifiants comme moyen pour le sujet de représenter une réalité cachée, absente ou imaginaire. Entendu en son sens le plus strict, cet usage (c’est-à-dire la fonction sémiotique psychologique à proprement parler, avec les « organes » qui la caractérisent) ne débute qu’au sixième stade du développement sensori-moteur.

Continuer la lecture

Le jeu dans l’aire transitionnelle de Winnicott

winnicottLe pédopsychiatre et psychanalyste anglais a marqué l’histoire de la psychologie infantile par son originalité
et son non-conformisme.
Il est célèbre pour ses contributions
au concept de l’objet transitionnel
et à la notion de « self ».

Grâce à ses observations  dans sa pratique quotidienne, le pédopsychiatre considère que le jeu de l’enfant est « spontané et universel ».

Continuer la lecture

Apprendre dans les coins jeux, de C.Valiant

couv_p1

 

Présentation du guide pédagogique
 » Apprendre dans les coins jeux  »

Collection Pas à pas – EBLA EDITIONS

Dans la collection « Construire des savoirs pas à pas « , ce nouvel ouvrage a été conçu pour aider les enseignants à installer une progression efficace dans les apprentissages à partir   des modèles construits dans les espaces  de la classe.

 

Cet ouvrage vous permettra de faire du lien entre des activités de jeux libres dans les espaces symboliques de la classe et des jeux contraints au service des apprentissages. L’organisation de la classe est envisagée dans sa globalité.
Les ateliers autonomes sont inscrits dans une progression et ont des objectifs définis.
Les activités collectives et l’atelier dirigé font l’objet d’une description plus approfondie.

Continuer la lecture